Le Forum du mouton d'Ouessant
 
AccueilportailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nature du terrain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ulysse

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 77
Localisation : vosges
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Nature du terrain   Mar 7 Juin 2011 - 11:06

Je souhaite élever deux ou trois moutons pour tondre mon terrain. Je sais que le mouton est très sensible au terrain humide sauf une ou deux races. Il me semble avoir lu que le mouton d'Ouessant était de ceux-là. Donc, mon terrain est très humide, la terre retient beaucoup l'eau, même à cette époque de sécheresse. J'ai fait beaucoup de rigoles pour essayer de drainer mais je n'ai pas eu le résultat espéré.
Ces rigoles sont profondes, ne sont-elles pas dangereuse pour ces petites bêtes ?
Le mouton de Sologne semble être la race qui conviendrait le mieux pour mon terrain mais la taille du mouton d'Ouessant me conviendrait très bien.
J'attends vos conseils, merci.
Claudine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas

avatar

Masculin Nombre de messages : 1466
Age : 54
Localisation : Sylvains les Moulins, Eure (27),Normandie.
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet:    Mar 7 Juin 2011 - 23:15

Les deux races sont connues pour leur rusticité. Le Solognot est un bel animal, qui n'a bien entendu pas le même format... L'Ouessant étant trois fois plus petit.
Pour ce qui est de ton terrain, quelle est la profondeur et la largeur de tes rigoles?
Le seul risque serait qu'un mouton se retrouve sur le dos coincé... La mort survient rapidement, car l'animal ne peut réussir à se relever. Cela m'est déjà arrivé, mais pas avec des Ouessant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marguerite
administrateur ou trice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5319
Age : 160
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Nature du terrain   Mer 8 Juin 2011 - 15:22

Mon expérience (il y a plus de 15 ans) en la matière concerne une chevrette d'environ six mois , donc, à peu près la taille d'un ouessant.

Il y avait dans un pré une sorte de tranchée en attente depuis longtemps d'être refermée, elle était creusée dans une terre argileuse et depuis le temps, s'était un peu recomblée, mais encore profonde d'environ 80 cm sur autant de large .
Après une pluie, cette tranchée devenait glissante et formait un piège auquel je faisais très attention. Mais pas 24 heures sur 24...

Une fin d'après-midi d'hiver, mes chèvres broutaient dans ce secteur et j'entendais de temps à autre un bruit étrange que je n'arrivais pas à identifier... puis, bien que mon troupeau soit constitué d'une quarantaine de bêtes, j'avais l'impression qu'il en manquait une, c'est un sentiment très subtil auquel je fais toujours attention.
Je suis allée jeter un coup d'œil vers la tranchée et effectivement, cette chevrette était coincée à cheval au dessus de cette tranchée à mi-hauteur et, après un long combat glissant, avait fini par abdiquer, laissant le froid l'envahir sous des poils englués de glaise du bout des cornes jusqu'au bout des onglons.
J'aurais pu la mettre dans un four de potier telle que, ça aurait fait une chevrette parfaite en céramique à exposer devant chez moi, du genre nain de jardin...
Le bruit que je n'identifiais pas était sa voix demi-éteinte qui appelait au secours.
Je l'ai prise à bras le corps, ai bien glissé à mon tour pour nous sortir de là (à mon tour de passer dans le four du potier), puis j'ai enlevé le gros de la terre et sans la nettoyer davantage parcqu'elle était en hypothermie, je l'ai immédiatement couchée sous une lampe pour poussins.
Il lui a fallu plusieurs jours pour reprendre le dessus et plusieurs mois pour perdre les restes d'argile collés dans ses poils.

Les tranchées sont des pièges dangereux, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ulysse

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 77
Localisation : vosges
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: nature du terrain   Mer 15 Juin 2011 - 15:58

Pour répondre à Thomas, les rigoles ont une profondeur de 50-60 cm sur 40 cm environ.
Je pensais bien que je cours un risque. A mon avis, il faudrait mettre un fil de chaque coté de la rigole (peut-être électrique).
J'attends vos avis.
Claudine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas

avatar

Masculin Nombre de messages : 1466
Age : 54
Localisation : Sylvains les Moulins, Eure (27),Normandie.
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nature du terrain   Mer 15 Juin 2011 - 16:06

C'est suffisant pour qu'un drame arrive, mais ce ne sera pas forcément le cas. Un fil électrique ne sera pas suffisant et comme évoqué dans un autre cas, par Marguerite, en cas de panne ou d'incident quelconque... Le risque demeure... Alors que faire ? Pas de réponse adéquate... Désolé. Ou, carrément clôturer le tout et tu es tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ulysse

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 77
Localisation : vosges
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Nature du terrain   Mer 22 Juin 2011 - 11:02

THOMAS a écrit:
C'est suffisant pour qu'un drame arrive, mais ce ne sera pas forcément le cas. Un fil électrique ne sera pas suffisant et comme évoqué dans un autre cas, par Marguerite, en cas de panne ou d'incident quelconque... Le risque demeure... Alors que faire ? Pas de réponse adéquate... Désolé. Ou, carrément clôturer le tout et tu es tranquille.

J'ai l'intention de clôturer tout le terrain mais il y a plusieurs rigoles sur ce terrain (que j'ai faites pour essayer de drainer) et c'est cela qui me contrarie pour la sécurité des moutons.
Je ne comprend pas pourquoi tu me dis "carrément clôturer le tout et tu es tranquille".
Claudine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas

avatar

Masculin Nombre de messages : 1466
Age : 54
Localisation : Sylvains les Moulins, Eure (27),Normandie.
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Nature du terrain   Mer 22 Juin 2011 - 11:42

J'ai voulu dire clôturer tes "fossés", car à cette profondeur, ce ne sont pas de simples rigoles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nature du terrain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nature du terrain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nature du terrain
» Culture mauve musquée
» [Chasse] Terrain et braconnage avec piège
» Comment filtrer et purifier de l'eau en pleine nature
» Balade dans la garrigue : la promenade en pleine nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mouton d'Ouessant :: Moutons d'Ouessant :: 
Leurs lieux de vie
-
Sauter vers: