Le Forum du mouton d'Ouessant
 
AccueilportailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De tout de rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
AuteurMessage
TOBY NOIR

avatar

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 66
Localisation : BEAUJOLAIS
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: De tout de rien   Dim 6 Aoû 2017 - 14:38

Ah, Ionique, le retour...

L'été n'est pas la meilleure époque pour nos petits poilus, ils sont déconcertés et amorphes, avec cette chape de plomb sur le dos... Je leur donne des courgettes, cette humidité leur plaît bien. La courgette, c'est la pastèque du mouton. Comme certaines pommes commencent à tomber, ils ont aussi leur ration de fruits.

Ce matin, un arrivage-surprise... des bûches pour l'hiver ? Non, les invendus d'un boulanger voisin... de quoi devenir vraiment sympathique aux yeux de mes poilus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marguerite
administrateur ou trice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5232
Age : 1060
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: De tout de rien   Dim 6 Aoû 2017 - 15:42

Il est sympa ton post/feuilleton Ionique, il montre bien la vie quotidienne des éleveurs de ouessants avec cette légèreté typique des amateurs et cette inorganisation dans le travail dûe à la découverte progressive de la riche inventivité de nos animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca

avatar

Féminin Nombre de messages : 1489
Age : 69
Localisation : Seine-Maritime, Normandie
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: De tout de rien   Dim 6 Aoû 2017 - 19:45

Bon retour parmi nous, Ionique, tu nous manquais. Very Happy

Euh Toby, je croyais que tu n'avais que quelques moutons lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOBY NOIR

avatar

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 66
Localisation : BEAUJOLAIS
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: De tout de rien   Dim 6 Aoû 2017 - 19:51

A cha peut, comme on dit chez nous... ils en viendront à bout.
Pis il y a les poules, les canards, les pigeons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ionique



Féminin Nombre de messages : 292
Age : 46
Localisation : 87
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: De tout de rien   Dim 6 Aoû 2017 - 22:24

Coucou

Merci à tous  Cool

Toby Noir:  wahou tout ce pain ! Tu vas pouvoir donner les différentes recettes du pain perdu dans la rubrique idoine.  Cool

Marguerite: oui, bien envoyé Laughing tu dis vrai. Il y a autant de différence entre toi et moi qu'entre les ingénieurs et les bricoleurs. Laughing  Tu organises, tu rationalises, tu anticipes, tu exploites rationnellement alors que j'improvise, je réagis, je fais avec les moyens du bord, j'explore... En même temps, ce manque d'organisation est dû aussi en très grande partie à un manque de moyens qui me fait agir au coup par coup: ah si j'avais un tracteur, un giro, une pelleteuse... bounce bounce   J'aurais par exemple fait directement une clôture robuste, mais j'aurais tout de même été surprise de voir que mes moutons escaladent sans problème mes murs d'1.60 m.  Rolling Eyes
Allez une anecdote pour illustrer tes propos Wink. J'ai donc laissé mes deux poules enfermées comme prévu... jusqu'en milieu d'après-midi. Je n'ai pas pu m'empêcher de les laisser sortir gratter un peu... Bilan: toute la famille a passé trente minutes ce soir pour essayer de remettre la nouvelle poupoulette dans le poulailler.  lol!  
Pour Cachou : je plaide pour la vente ou la castration, il est trop chouky avec sa jolie couleur. Mangez-en un autre. Laughing


Des news: grosse journée de boulot, je pense avoir fait mes exos physiques du jour Laughing On a embauché nos enfants pour qu'ils mettent une palette de tuiles à l'abri, et pendant ce temps là, je sortais de terre des vieilles briques qui ont d^u jadis faire un conduit de cheminée ou un four à pain, je les triais et rangeais celles qui étaient réutilisables, et j'ai fait d'autres rangements dans le même genre. Mon conjoint a ratiboisé une moitié de pré, on regrette bien de ne pas avoir été présent quand l'agriculteur est venu!
Sinon, ça y est, la pyrale du buis est chez nous   Evil or Very Mad



Bonne soirée ,@+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOBY NOIR

avatar

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 66
Localisation : BEAUJOLAIS
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: De tout de rien   Lun 7 Aoû 2017 - 9:11

Pour apporter mon grain de sel, je dirais que, bien sûr, l'expérience et l'exemple, basés sur une longue pratique, sont bien des éléments de réussite. Néanmoins, la fraîcheur et les idées neuves de l'amateur peuvent se révéler très payantes  parfois, face aux habitudes ancrées et immuables. Je n'ai pas d'exemple concret à avancer ici, si ce n'est l'ingéniosité de certains à créer leur bergerie. Mais ce mélange de pratiques anciennes et novatrices est l'essence même d'un forum tel que "Nos moutons d'Ouessant", non ?

...sinon, pour la Evil or Very Mad Pyrale du buis Evil or Very Mad , un remède efficace et non-chimique : Bacillus thuringiensis (Solabiol). Le seul souci, c'est de se dire que pour garder nos buis, il faudra se livrer dorénavant à cette cérémonie de pulvérisation trois fois par an... Qui aurait imaginé ça il y a dix ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eibhlin

avatar

Féminin Nombre de messages : 296
Age : 105
Localisation : Brest
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: De tout de rien   Lun 7 Aoû 2017 - 23:11

Ah, Ionique, l'ingénieur vs le bricoleur...
Je bosse avec des ingénieurs (moi je n'en suis pas une) et je vis avec un bricoleur. Mes ingénieurs sont bien souvent des "quiches" (pour reprendre l'expression de mon neveu), mais sont par contre maîtres pour utiliser un jargon imbitable (qui une fois traduit en mots de tous les jours est tout sauf impressionnant), par contre, mon bricoleur trouve des solutions pragmatiques à plein de choses, crée des outils auxquels mes ingénieurs n'auraient pas pensé et parle de manière tout à fait intelligible pour le commun des mortels.
Marguerite, de ce que je lis est elle aussi pragmatique et on comprend ce qu'elle dit sans avoir à gamberger pendant des heures, donc, elle n'est pas comme les ingénieurs que je côtoie. Ma conclusion est que finalement, être qualifié d'ingénieur, c'est pas forcément bien Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parfoisouiounon.canalblog.com/
Ionique



Féminin Nombre de messages : 292
Age : 46
Localisation : 87
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: De tout de rien   Mar 8 Aoû 2017 - 9:40

Hello


Eibhlin : je ne voulais pas du tout attaquer Marguerite. J'apprécie comme tout le monde ici ses compétences, j'écoute ses conseils qu'elle distribue avec patience au sein des différentes rubriques, et je la remercie pour les informations précieuses.
Il ne s'agissait donc pas de parler du rôle des ingénieurs dans les entreprises ni de division du travail  Wink Laughing .
Ma petite distinction avait juste pour but de montrer qu'il y a plusieurs manières de se rapporter au monde. Marguerite et tous les professionnels (que j'ai appelés ingénieurs) appliquent un savoir scientifique, une méthode construite. Comme professionnelle, elle a des connaissances qui lui permettent de prévoir et d'agir. Elle adapte les moyens aux fins. De mon côté, vis- à- vis des moutons, j'ai une méthode que je peux qualifier d'empirique. Je n'ai aucun savoir, je tâtonne, je compose avec les moyens du bord, avec mes expériences passées, etc. C'est ce qui fait que j'apparais à ses yeux comme "inorganisée" " légère".    


Toby Noir:  Merci pour l'info sur la pyrale du buis.... J'ai cherché quelques infos, et ce produit semble un peu déconseillé à proximité des abeilles Crying or Very sad  Du coup, je ne sais pas quoi faire...


Des news: et voilà j'ai maintenant trois poules Cool .  Je suis allée dans un autre marché hier matin avec ma fille et j'ai ramené une poule rousse toute jeune. Cette fois-ci, on a laissé les trois poules enfermées. Aujourd'hui,  je vais essayer de leur fabriquer un petit enclos pour qu'elles puissent sortir, s'habituer aux lieux, sans prendre la poudre d'escampette. Si ça ne marche pas, elles se débrouilleront pour explorer et se repérer.  Maintenant, j'arrête de ramener une poule par jour et je reprends mes travaux de maçonnerie-rénovation. Le but ultime est de pouvoir mettre des grilles en haut de ces fameux murs en pierre pour assurer des séparations des prés efficaces à mes moutons-mouflons.

Bonne journée à tous, ingénieurs, bricoleurs, artisans, artistes, et nous sommes souvent un peu tout.  sunny @+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOBY NOIR

avatar

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 66
Localisation : BEAUJOLAIS
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: De tout de rien   Mar 8 Aoû 2017 - 9:45

Mmmmouais... Que crains-tu, pour les abeilles ? Chez moi, elles ne viennent jamais sur les buis. Et comme je pulvérise vraiment très près du feuillage, par temps calme, il n'y a pas de risque de fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marguerite
administrateur ou trice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5232
Age : 1060
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: De tout de rien   Mar 8 Aoû 2017 - 10:41

Ionique a écrit:
Il y a autant de différence entre toi et moi qu'entre les ingénieurs et les bricoleurs. Laughing  Tu organises, tu rationalises, tu anticipes, tu exploites rationnellement alors que j'improvise, je réagis, je fais avec les moyens du bord, j'explore... En même temps, ce manque d'organisation est dû aussi en très grande partie à un manque de moyens qui me fait agir au coup par coup: ah si j'avais un tracteur, un giro, une pelleteuse... bounce bounce   J'aurais par exemple fait directement une clôture robuste, mais j'aurais tout de même été surprise de voir que mes moutons escaladent sans problème mes murs d'1.60 m.  Rolling Eyes

Ionique, te ne fais surtout aucune idée erronée, j'ai commencé comme toi et je suis encore souvent prise de court par la capacité de nos moutons à faire des "bêtises".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eibhlin

avatar

Féminin Nombre de messages : 296
Age : 105
Localisation : Brest
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: De tout de rien   Mar 8 Aoû 2017 - 19:08

Ionique, pas de souci, j'avais bien compris que tu faisais plutôt un compliment à Marguerite.
Ce que j'ai dit, c'est juste une réflexion personnelle sur les appellations ingénieur vs bricoleur. On est dans un pays qui sacralise le niveau d'étude alors que parfois on a des gens à bac+7 qui finalement sont juste des brèles, parce que pour faire des études longues, parfois, il suffit juste d'avoir des parents qui ont des sous et de savoir recracher dans l'ordre ce qui a été dit dans les amphis. Et ça n'est pas un gage d'intelligence ou de capacité de réfléchir un peu.

Ceci dit, je connais aussi des ingénieurs qui bricolent - et plutôt bien. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parfoisouiounon.canalblog.com/
Ionique



Féminin Nombre de messages : 292
Age : 46
Localisation : 87
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: De tout de rien   Mar 8 Aoû 2017 - 20:57

Hello


Eibhlin: entièrement d'accord avec toi sur l'école comme système de reproduction sociale. Si les fils de cadres font davantage d'études supérieures que les fils d'ouvriers, ce n'est pas parce qu'ils sont plus intelligents, mais plus favorisés. Cf: les études sociologiques pour les sceptiques éventuels Wink
Mais on s'écarte des moutons, des poupoulettes et de la laine  bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eibhlin

avatar

Féminin Nombre de messages : 296
Age : 105
Localisation : Brest
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: De tout de rien   Mar 8 Aoû 2017 - 21:05

.... pas grave, on est dans le sujet "de tout et de rien" pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parfoisouiounon.canalblog.com/
Ionique



Féminin Nombre de messages : 292
Age : 46
Localisation : 87
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: De tout de rien   Jeu 10 Aoû 2017 - 11:36

Hello

Des new: ras le bol de ces moutons Twisted Evil Twisted Evil  ... Faut que je retienne comme principe, faut que je retienne comme principe, faut que je retienne comme principe, faut que je retienne comme principe Shocked : renoncer à être à portée de vue des moutons sans être AVEC eux. Ils essaient de me rejoindre par tous les moyens. Le drame a été évité de justesse ce matin et j'ai intégré le danger des filets pour un bélier.
Chouky tout chouky a essayé de faire tomber le filet dans un premier temps. Technique employée : debout sur les postérieurs et  il pousse avec les antérieurs pour essayer de le coucher par terre. J'ai râlé. Il a arrêté et cet andouille a passé la tête à travers, un filet à poule, bien plus serré qu'un filet à mouton... Heureusement 1/ que j'étais à côté, 2/ qu'il n'y a jamais le courant électrique, et 3/ qu'il me connaît quand même assez bien. En quelques minutes, il était délivré malgré la panique. Mais le filet ne cédait pas, il aurait pu se blesser, ou partir avec la clôture et emmêler les deux autres dans une course éperdue.

Maintenant je suis face à un problème :
Les données : le pré principal est convenablement clôturé, (si vous vous souvenez, on l'a fait faire il y a quelques mois). 1,50 m de haut, poteaux solides, grillage tendu.  
A l'intérieur de ce pré, je pensais faire une rotation des parcelles, indispensable pour leur entretien, la lutte contre les vers etc.
Je pensais séparer les parcelles avec un filet tendu, comme on fait depuis plus d'un an, sans jamais avoir eu de problème jusqu'à présent.
Cette clôture amovible permettait au tracteur du voisin de faucher le pré au printemps , lorsque les trois moutons ne suffisent pas.

D'où problème : si pas de clôture amovible et pré d'un seul tenant, alors les parcelles vont s'abîmer (les moutons vont manger les herbes qu'ils aiment le plus, les rejets vont gagner du terrain, il y aura des vers partout),  + au printemps ou l'été on est condamné à faucher à la faux, ou au fil... ou à s'équiper... mais c'est un vrai budget qui n'est absolument pas prévu.
Si clôture amovible, à partir du moment où Chouky s'est emmêlé une fois, il peut le refaire.

Faut que je trouve une solution.  What a Face  Suspect

Une chose est sûre: les moutons ne sont pas des animaux placides dans un pré occupés à brouter le nez au sol.  Ils sont curieux, familiers, bons sauteurs, gourmands, peureux, etc. Quand j'aurai le temps, faudra que je fasse leur portrait.

Pendant que je suis là : mes poupoulettes vont bien. C'est pas encore le grand amour entre elles, mais la hiérarchie se forme. On a trouvé un moyen de leur ouvrir le poulailler sans les laisser encore vadrouiller partout en liberté. La poule Coucou de Rennes, que je trouve assez grosse, pond des œufs minuscules et tout blancs. La petite est toute jeune et ne pond pas encore, la vieille (deux ans et demi) ne pond plus pour l'instant.

Bonne journée,@+.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marguerite
administrateur ou trice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5232
Age : 1060
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: De tout de rien   Jeu 10 Aoû 2017 - 13:34

Ton animal a une excellente mémoire et est intelligent.
Alors, il faudrait que de temps en temps, tu mettes l'électricité dans la clôture et que tu prennes le temps de rester là, d'attendre que ton bélier se prenne une châtaigne, ensuite, tu te places de l'autre côté et tu attends encore, une châtaigne, deux, trois, etc... puis tu débranches et tu vaques à d'autres occupations.
Tu recommences de temps à autres, il faut qu'il apprenne et craigne le filet même s'il n'est pas branché.
Il arrivera très vite un moment où il restera à distance, mais tu devras toujours reformater ton bélier en rebranchant de temps en temps et en trouvant de quoi lui donner l'envie de venir tester du bout du nez.
Bien sûr, tu dois pouvoir débrancher très vite.

Chez moi, ce sont les agneaux qui signalent aux autres que l'électricité est de retour, il y a toujours un cornichon qui pense que c'est meilleur de l'autre côté de la clôture, il prend l'habitude de passer dessous, je remarque son manège et décide donc de rebrancher.
Sa façon de sursauter et de partir en courant communique à tous que la clôture est toujours à fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ionique



Féminin Nombre de messages : 292
Age : 46
Localisation : 87
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: De tout de rien   Jeu 10 Aoû 2017 - 13:47

Marguerite : merci pour ces conseils. Tu confirmes qu'un pré divisé en deux est mieux qu'un pré d'un seul tenant sur le long terme ? Pour éviter le surpâturage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De tout de rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
De tout de rien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 22 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
 Sujets similaires
-
» Aboie pour tout et rien
» technique Nebraska tout ou rien ?
» sauvetage horloger...une grande sonnerie
» Comportement change du tout au rien en inversant les pneus d'essieux
» De tout de rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mouton d'Ouessant :: Bergerie :: 
La bergerie
-
Sauter vers: