Le Forum du mouton d'Ouessant
 
AccueilportailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Savonnerie (nous sommes dans la "bergerie", on peut discuter de tout)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marguerite
administrateur ou trice


Féminin Nombre de messages : 4981
Age : 200
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Savonnerie (nous sommes dans la "bergerie", on peut discuter de tout)   Sam 17 Sep 2016 - 13:05

Un site très bien fait dans sa partie "savonnerie" :

https://leslitseescitronnees.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aonig



Féminin Nombre de messages : 43
Age : 51
Localisation : Bretagne 56
Date d'inscription : 22/08/2016

MessageSujet: Re: Savonnerie (nous sommes dans la "bergerie", on peut discuter de tout)   Ven 30 Sep 2016 - 10:34

Merci Marguerite, ce site est très intéressant. Pour ma part, je m'intéresse beaucoup aux huiles essentielles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marguerite
administrateur ou trice


Féminin Nombre de messages : 4981
Age : 200
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Savonnerie (nous sommes dans la "bergerie", on peut discuter de tout)   Ven 18 Nov 2016 - 14:33

Bonjour à tous,
je fais un copier coller de ce que j'avais décris ailleurs, histoire de retrouver facilement et de pouvoir continuer sur le même sujet sans tout mélanger :

Mon premier essai de savon à l'huile d'olive.

Alors alors, comment ai-je fait ce premier essai de savon...

pour 2,5 litre de mixture :
65% d'huile d'olive soit 1625 gr
23% d'eau de pluie soit 575 cl
9% de poudre de soude caustique soit 225 gr
3% (environ, je n'ai rien pesé) d'essence de lavande et de résidu (cire essentiellement) de filtrage de miel après récolte.

Un jour de beau soleil, histoire de pouvoir utiliser sa chaleur...
une vieille cocotte en inox + un vieux saladier + un vieux plat en pyrex carré + un thermomètre de cuisine et un bout de bois

-- j'ai mis l'huile d'olive dans la vieille cocotte, je l'ai placée au soleil
-- j'y ai plongé le thermomètre et j'ai attendu que ça monte à 40°
-- j'ai chauffé l'eau dans ma cuisine
-- dehors, je l'ai versée dans le vieux saladier et j'y ai ajouté la soude caustique
-- j'ai attendu que les deux liquides arrivent à la température de 40° en jouant avec le soleil et l'ombre
-- j'ai versé le liquide eau/soude dans la cocotte contenant l'huile
-- j'ai touillé, touillé, touillé, avec le bout de bois
-- j'ai même fait une petite sieste à côté de ma marmite en sursautant de temps en temps pour touiller un petit coup
-- j'ai attendu vainement que ça s'épaississe un  minimum comme prévu, mais non...
-- j'ai posé ma marmite à l'abri avec un torchon pour la protéger et j'ai réduit la fréquence des touillages à une fois par jour
-- un matin il m'a semblé que ça "prenait" enfin, au bout de 4 jours environ
-- j'ai continué à touiller régulièrement
-- hier la consistance était suffisante pour que tout relief formé par le touillage reste tel que
-- j'ai mis au micro onde le petit récipient contenant l'essence de lavande et les drèches de ruche
-- à peine une minute
-- j'y ai ajouté la valeur de deux cuillères à soupe de mélange "savon" pour un premier mélange
-- puis j'ai versé ça dans la marmite contenant le mélange "savon"
-- j'ai touillé énergiquement
-- le mélange obtenu n'est pas parfait mais je n'ai pas de mixeur à sacrifier pour cet usage
-- j'ai huilé mon plat carré en pyrex et j'y ai versé mon mélange
-- j'ai couvert ce plat d'une feuille plastique
- et hop, sur une étagère dans la réserve, je regarderai dans quelques jours pour voir si je peux démouler et couper avant de faire sécher environ deux mois.

Qu'en penses-tu, Eibhlin ?

L'année prochaine, j'essaierai de remplacer l'huile d'olive par de la graisse d'agneau d'Ouessant.

La chasse devant commencer sous peu, en espérant que la matière d'origine ne laisse pas son "parfum", je vais bientôt essayer avec de la graisse de sanglier fondue et filtrée.


Ça a mis longtemps à durcir, plusieurs jours, c'est pour cette raison qu'au lieu d'attendre 1 mois avant de le tester, j'ai attendu 2 mois.

Voilà, 2 mois plus tard, je l'ai essayé, il est parfait ! pas très moussant, mais surgras à souhait, j'ai l'impression de rajeunir à chaque douche (le principal, c'est d'y croire  sunny), en tout cas, ma peau est plus douce que jamais.
question format, ce savon n'est pas très joli, je ferai mieux la prochaine fois, j'ajouterai aussi davantage d'essence de lavande parce que je ne la sens pas suffisamment, ou alors c'est que j'y suis trop habituée.
Je me dis tous les jours qu'il me faut faire des photos mais comme c'est justement quand j'ai les mains pleine de savon, je remets à plus tard, et c'est sans fin...

J'ai également fabriqué du savon à la graisse de sanglier intitulé "le savon du chasseur", je viens de l'essayer : uniquement pour le lave-main car il donne le sentiment d'être bien décapant mais je crois que c'est normal, c'est la graisse animale qui aurait cette particularité.
.
Voici ma recette :

Tout d'abord, il vous faut un chasseur qui veuille bien vous rapporter de la graisse récupérée lors du dépeçage des bêtes après une battue aux sangliers, pas facile parce que l'originalité de l'idée fait que ses copains se moquent de lui.
-- bon , vous avez votre graisse, vous la lavez, enlevez tout ce qui n'est pas de la même matière, essayez d'en récupérer environ 1 kg, puis vous coupez cette masse en tout petits morceaux, ou mieux vous la passez au hâchoir.
-- vous la mettez dans une casserole, couvrez d'eau + des feuilles de laurier + des clous de girofle + un peu de vinaigre blanc + 4 cs de gros sel et vous faites bouillir (recette trouvée dans le livre "je crée mes savons au naturel" de Leanne et sylvain Chevallier).
-- j'ai arrêté au bout d'à peine 5 minutes
-- vous filtrez et mettez à refroidir au frigo
-- ensuite vous récupérez le disque de graisse, il est sale par dessous, vous raclez cette saleté, lavez sous le robinet d'eau froide et c'est bon
-- pesez cette matière

-- 58% graisse de sanglier
-- + 3% huile de ricin (pour que ça mousse)
-- +6% résine récupérée le long d'un tronc de pin, pas facile à nettoyer... je l'ai chauffée et l'ai rendue crémeuse avec de l'alcool à brûler, pas trop bio comme ingrédient, mais bon, ça m'a permis de la filtrer)
-- + 20% d'eau de pluie
-- + 9% de poudre de soude caustique
-- + 4% de graines de sésame moulues grossièrement (pour le côté abrasif)  
-- + 1 cc de feuilles de laurier sèches en poudre mélangées à du gel d'Aloé Véra (j'espérais que ça m'apporterait de la couleur verte, en fait, c'est marron, et l'Aloé Véra, c'est pour permettre de bien mélanger)
-- + 5 ml d'huile essentielle de lavande (mais là encore, il en aurait fallu davantage)

Fabrication du savon comme d'habitude, avec toutes les précautions pour se protéger de la soude, notamment attendre au moins 1 mois avant de tester.
Puis moulage dans un cylindre à chips d'apéritif, ça donne un excellent alibi pour manger sans scrupule ces horribles aliments que je ne peux m'empêcher d'apprécier.
Ça se démoule très facilement en poussant sur le fond, au bout d'environ 24 heures.
Découpe en galettes minces (pas trop quand même) avant que ce ne soit trop dur.


Des photos, bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savonnerie (nous sommes dans la "bergerie", on peut discuter de tout)   Aujourd'hui à 9:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Savonnerie (nous sommes dans la "bergerie", on peut discuter de tout)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes envahis !!
» Bonjour (Nous sommes une famille anglaise) (tips)
» nous sommes pas idiots,puis il n'y a pas photos
» Nous sommes les plus gros nous sommes les plus beaux
» nous sommes de tout coeur avec toi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mouton d'Ouessant :: Bergerie :: 
La bergerie
-
Sauter vers: