Le Forum du mouton d'Ouessant
 
AccueilportailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marguerite
administrateur ou trice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5300
Age : 160
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Sam 7 Oct 2017 - 13:59

Bonjour à tous,
dans la bergerie on peut parler de tout, alors je vais vous parler de ce dont j'ai été témoin lors de mes dernières vacances familiales.

Il s'agit d'un problème grave d'ordre médical, je veux le relater ici pour qu'éventuellement vous y pensiez si vous vous trouvez face à ce cas parmi vos proches, parceque les heures sont alors comptées et que les médecins ne pensent pas à tout.

Un de mes frères -- 54 ans -- 2014 découverte du cancer d'un rein -- ablation du rein -- métastases dans les poumons -- immunothérapie longue et fatigante + d'autres médicaments pour accompagner cette thérapie -- épisodes de moral à zéro -- examens réguliers .
2017 les nodules cancéreux dans les poumons sont enfin vaincus -- encore des examens -- découverte de métastases dans la colonne vertébrale -- mauvais état osseux en général, arthrose et douleur dans le dos -- opération du dos prévue pour le 03 octobre (je ne connais pas les détails).

-- 23 septembre au soir, très forte douleur en couronne autour de la cage thoracique
-- SAMU -- urgences avec son dossier médical en mains --examens dans le sens recherche d'un infarctus -- rien à signaler
-- 24 septembre les douleurs ont disparu -- les médecins ne cherchent pas plus loin -- il sort de l'hôpital-- les secousses dans la voiture sont douloureuses, mais, bon, il doit bientôt être opéré.....

-- 30 septembre (samedi, vraiment pas de chance, le lendemain est un dimanche) au matin il ne peut se lever, le moindre mouvement provoque d'intenses douleurs dans le dos -- il n'arrive plus à uriner -- il sent très peu ses membres inférieurs -- il peut bouger les orteils
-- les urgences sont appelées -- il n'est pas paralysé alors ce n'est pas une urgence - "donnez lui des antalgiques pour la douleur et mettez lui une protection pour le moment où la vessie se débloquera, l'hospitaliser deux jours avant son opération n'avancera à rien "
-- 10 heures du soir, rappel des urgences parceque la vessie devient très douloureuse à force de ne pouvoir se vider
-- il est décidé de l'emmener dans la clinique où il est prévu qu'il soit opéré
-- le transport lui provoque des douleurs abominables dans le dos -- personne ne comprend rien -- arrivé à la clinique il ne sent plus rien à partir du nombril jusqu'au bout des orteils -- les fortes douleurs un peu plus haut demeurent
-- sonde urinaire -- morphine -- radio du dos en prévision de l'opération qui serait faite le 2 octobre au lieu du 3 -- et le temps passe

Le 2 octobre, le chirurgien dit qu'il est inopérable, que les métastases ont beaucoup trop comprimé la moelle épinière, c'est ce qui a provoqué la paralysie, qu'il est peut être possible de faire machine arrière mais ce n'est pas sûr, la moelle épinière se nécrose rapidement... qu'il faut immédiatement embrayer sur des rayons à forte dose pour contrer le cancer, qu'il y a une vertèbre fracturée, etc.............................................................................................................................. Crying or Very sad

Voilà... depuis il porte un corset pour que la vertèbre se répare, il prend moins de morphine parcequ'il a moins mal, mais il est définitivement paralysé.

Et si on cherche sur internet " métastases moelle épinière" on trouve, entre autres, des descriptions de la compression de la moelle épinière par le cancer, de sa progression et des signes qui devraient y faire penser, la douleur en couronne autour de la cage thoracique est un de ces signes, c'est une urgence absolue pour éviter la paralysie du bas du corps qui peut arriver très vite.
Ca peut commencer directement par un cancer à cet endroit là, ce n'est pas forcément une histoire de métastases.
Une forte douleur à la cage thoracique peut très certainement avoir encore d'autres causes que l'infarctus ou le cancer de la moelle, mais n'oubliez pas cette éventualité, ça pourrait sauver la motricité de quelqu'un.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOBY NOIR

avatar

Masculin Nombre de messages : 797
Age : 66
Localisation : BEAUJOLAIS
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Sam 7 Oct 2017 - 16:46

Désolé pour ton frère, Marguerite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kanisha
"DOC"
avatar

Féminin Nombre de messages : 3342
Age : 96
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Sam 7 Oct 2017 - 18:14

Je suis désolée, triste affaire No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ouessants.blogspot.com
Rebecca

avatar

Féminin Nombre de messages : 1503
Age : 69
Localisation : Seine-Maritime, Normandie
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Sam 7 Oct 2017 - 18:17

Eh bien dis donc !
Merci de ton partage, Marguerite, même si c'est douloureux sans doute de l'évoquer.

Il est parfois étonnant de voir à quel point les médecins, capables de prouesses extraordinaires, peuvent parfois passer à côté de quelque chose de connu.

Beaucoup de courage à ton frère et à ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ionique



Féminin Nombre de messages : 321
Age : 47
Localisation : 87
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Dim 8 Oct 2017 - 13:10


Hello


La rubrique porte mal son nom pour le coup. C'est tout sauf "rien", ce qui arrive à ton frère. Les cancers ne laissent personne indemne, les proches aussi sont affectés. Bon courage à lui et à vous tous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naphtaline



Féminin Nombre de messages : 70
Age : 100
Localisation : quart sud-est
Date d'inscription : 20/03/2017

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Mer 11 Oct 2017 - 13:26

Hier soir, en descendant vers Pont Saint-Esprit, j'avais une  vue superbe sur le mont Ventoux et je pensais à vous, Marguerite. La lecture de votre message m'a retournée. J'y ai relu, à quelques éléments près, le scénario vécu par mon père il y a quelques années.
Ces quelques éléments  sont loin d'être négligeables,  surtout ces deux atouts essentiels: votre frère est  plus jeune d'un quart de siècle / il  bénéficie d'un traitement curatif contre ce cancer.

Je me souviens de ma stupéfaction et de ma révolte d'alors, de cette tempête des sentiments fluctuant entre colère et fatalisme, espoir et chagrin. C'était douloureux et cela le demeure.
J'imagine donc un peu ce que traverse votre famille et suis de tout cœur avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marguerite
administrateur ou trice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5300
Age : 160
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Mer 11 Oct 2017 - 13:56

Merci à vous pour vos messages de soutien.
Je ne pense qu'à lui en ce moment, c'est obsédant et perturbant, enfin, je suppose qu'il en est ainsi dans chaque famille où un évènement grave survient brusquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vv29

avatar

Féminin Nombre de messages : 1537
Age : 48
Localisation : quimper
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Mer 11 Oct 2017 - 15:33

Marguerite, je viens prendre connaissance des terribles nouvelles que tu as postées.

Les plateformes du 15 passent de plus en plus souvent à côté des cas graves j'ai l'impression.
Ils ne veulent pas qu'il y ait d'abus de soins et de "dérangement" mais cela augmente les séquelles de ceux qui en ont vraiment besoin !
Les services de soin sont en train de se désagréger et comme tu dis Rebecca, il semble qu'ils passent de plus en plus à côté des cas graves.
C'est affligeant.No

Un ami, en bonne santé, a eu en juin 2016 un "genre de gastro" et avait encore les mêmes symptômes après 6 jours : petite fièvre, nausée, fatigue...
Il a fini par tomber inanimé dans sa cuisine, la nuit... Urgences... Hôpital de campagne 3 jours... Transfert vers un plus grand... Coma pendant presque 3 mois.
Il s'est avéré qu'il s'agissait d'une méningite virale : il est toujours paraplégique aujourd'hui. Les mouvements reviennent très très lentement avec aucune assurance qu'il
remarchera un jour...
D'après moi (c'est sûr, je ne suis pas médecin...), s'il avait été traité tout de suite au lieu de "trainer" 3 jours pour rien dans cet hôpital nul, la maladie n'aurait pas progressé autant... Ils ne veulent pas fermer les hôpitaux alors ils y envoient des malades mais ne font rien !!! J'étais très en colère...


Mes pensées vont vers toi Marguerite et ta famille... Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William

avatar

Masculin Nombre de messages : 1030
Age : 73
Localisation : Metz
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Mer 11 Oct 2017 - 16:34

Marguerite, je ne sais pas quoi te dire. La vie est parfois très très dure. Nous ne sommes que de pauvres êtres fragiles et mortels. La souffrance est notre lot. Je te souhaite de traverser cette épreuve le moins mal possible. Avec toute mon amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marguerite
administrateur ou trice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5300
Age : 160
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Ven 13 Oct 2017 - 13:22

William a écrit:
Marguerite, je ne sais pas quoi te dire.

C'est une des facettes de ces évènements, ça a tendance à laisser coi et c'est un problème quand on se trouve en présence du patient et qu'on aimerait le soutenir sans être pollué par notre anéantissement.

A la lecture de certaines réponses, je pense que le titre de ce post est réducteur, j'aurais dû mettre :
"Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être une compression de la moelle épinière", les causes de cette compression pouvant être diverses, pas seulement un cancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolote



Féminin Nombre de messages : 187
Age : 33
Localisation : mons
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Ven 13 Oct 2017 - 13:30

Par ces quelques mots, je t'envoie mes pensées dans ce moment difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William

avatar

Masculin Nombre de messages : 1030
Age : 73
Localisation : Metz
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Dim 15 Oct 2017 - 21:41

marguerite a écrit:

C'est une des facettes de ces évènements, ça a tendance à laisser coi et c'est un problème quand on se trouve en présence du patient et qu'on aimerait le soutenir sans être pollué par notre anéantissement.[/quote]

C'est un exercice très difficile que j'ai malheureusement connu plusieurs fois. Attention, le malade n'est pas dupe mais il y a moyen de parler vrai avec délicatesse sans dire la vérité que nous craignons. Ma mère est décédé 20 ans après un cancer pour lequel les médecins l'avait condamnée à brève échéance. Courage Marguerite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eibhlin

avatar

Féminin Nombre de messages : 317
Age : 105
Localisation : Brest
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Lun 16 Oct 2017 - 19:10

J'ai lu, j'ai pensé à toi, puis ça m'a rappelé d'autres choses du même genre, tout aussi frustrantes et désolantes pour "l'accompagnante" que j'étais.
Du coup, je n'ai pas répondu à chaud.
Faute de mieux, j'envoie de bonnes vibrations (j'habite une terre magique, on en a plein par ici).
Faut qu'il ait envie, qu'il retrouve le moral, ça ne fera pas tout, mais ça aidera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parfoisouiounon.canalblog.com/
marguerite
administrateur ou trice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5300
Age : 160
Localisation : France, Provence, Vaucluse, Sault.
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Lun 16 Oct 2017 - 22:13

Merci à tous, ce n'est pas facile, et je suis loin, ce sont d'autres qui l'entourent en ce moment.

Si je comprends bien la façon dont il s'exprime quand je l'ai au téléphone, et qui surprend tout le monde, il est dans une sorte de sidération suite à tout ce que lui disent (sans lui dire vraiment, mais bon...) les médecins, il a fermé toutes les entrées, tous les clapets, il n'entend rien de ce qu'ils lui disent, ne pose aucune question, ne retient rien, il faut tout lui ré-expliquer, il semble serein, vit au jour le jour, dit lui même d'un ton tranquille qu'il ne remarchera jamais, ça semble ne pas l'affecter mais c'est trompeur, il s'est mis en mode "ailleurs" parce qu'en plus du mot paralysie, il y a aussi le mot cancer.
On ne peut pas dire qu'il est démoralisé, il est plutôt caché tout au fond de lui-même.

Je suis certaine que parmi vous tous, il y a des personnes concernées de près ou de loin par une terrible maladie, je pense à vous tous très fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naphtaline



Féminin Nombre de messages : 70
Age : 100
Localisation : quart sud-est
Date d'inscription : 20/03/2017

MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   Mer 18 Oct 2017 - 10:24

Que c'est difficile d'accompagner quelqu'un devant faire son deuil, que ce soit de celui de la mobilité ou une autre perte.

Pour comprendre le tumulte de nos émotions mais aussi rester vrai sans blesser davantage et s'ajuster à ce que l'autre peut entendre, cette description du deuil peut aider (elle m'a aidée) :

"La psychiatre Elisabeth Kübler-Ross, pionnière de l’approche des soins palliatifs (...) décrit le deuil comme un processus en cinq étapes.

Le choc et le déni : phase où les émotions semblent pratiquement absentes. C’est en quittant ce stade que la réalité de la perte commence à s’installer.

La colère : la personne est confrontée à l’impossibilité d’un retour à la situation dont elle doit faire le deuil.

Le marchandage : phase des négociations, des chantages utilisant la situation ou l’un de ses aspects.

La dépression : grande tristesse, détresse, remises en question.

L’acceptation : la dernière phase. Celle pendant laquelle l’endeuillé reprend le dessus. La réalité est beaucoup mieux comprise et acceptée. La vie peut être réorganisée en fonction de la perte à présent intégrée.

Les cinq phases peuvent être linéaires mais les retours en arrière avant de recommencer à avancer et/ou les enchaînements atypiques ne sont pas rares".

(http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/5-etapes-vers-l-acceptation-51b8a11ae4b0de6db9b41a43)


Marguerite, vous décrivez délicatement la première étape de ce processus :
"On ne peut pas dire qu'il est démoralisé, il est plutôt caché tout au fond de lui-même".
Bon courage à toute votre famille pour l'accompagner dans ce cheminement.

Je me souviens aussi que la réalité et dureté de la perte est aussi estompée tant que le patient est dans le cocon de l'hôpital. On peut arriver à la phase d'acceptation mais, au retour à la maison, le contraste avec la vie d'avant  frappe de plein fouet et  renvoie loin en arrière.

A vous tous qui traversez de tels moments, bien que n'habitant pas la terre magique d'Eibhlin, je tente d'envoyer de bonnes vibrations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si ce n'est pas un infarctus, c'est peut être un cancer de la moelle épinière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après un infarctus, l'angoisse de la récidive
» l'infarctus au féminin
» Le Kakariki sujet à la mort subite ? . Info ou intox ? .
» L'INFARCTUS DU MYOCARD
» La panostéite (ou énostose)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mouton d'Ouessant :: Bergerie :: 
La bergerie
-
Sauter vers: